Rétine artificielle

Une prothèse de la rétine : une voie annexe

La rétine artificielle est une prothèse dont le but est de palier la perte et le dysfonctionnement de photorécepteurs.

Le principe de la rétine artificielle est de générer une activité électrique au niveau de photorécepteurs encore fonctionnels de la rétine, ce signal étant ensuite transmis au cerveau par le nerf optique.

La pose de l’implant au contact de la rétine nécessite une intervention chirurgicale.

Actuellement, cette technique est réservée aux personnes aveugles pour lesquelles les cellules nerveuses de la rétine et le nerf optique fonctionnent encore. En 2011, un dispositif a obtenu une autorisation de mise sur le marché

Les résultats sont encourageants mais demandent une amélioration des performances : restitution de l’image (nombre de pixels/images émises), du coût financier, stimulations électrodes/neuronales…

La rétine artificielle ne concerne pas a priori les patients atteints de la maladie de Stargardt.

Share Button